Alternance TICTAC : au temps des apprentis numériques…

Le blog de Christophe BERNARD

Travail collaboratif distant : des acteurs en interaction

Poster un commentaire

Le travail collaboratif à distance est une formalisation parmi d’autres d’un travail en réseau, il peut être mis en place dans le cadre fermé d’un ENT (Espace Numérique de Travail) ou bénéficier des nombreux outils disponibles sur les réseaux sociaux. Il s’inscrit pleinement dans ce qu’on appelle le Web 2.0 (Internet vu comme un lieu de mise en commun, de partage et de création de ressources).

Il faut le différencier du travail coopératif pour lequel chacun des acteurs a une mission bien définie au départ, travaille chacun de son côté pour une mise en commun lors de la réalisation finale. Le travail collaboratif met en jeu des interactions entre les acteurs d’un projet et permet à chacun de s’exprimer et de mettre en oeuvre ses compétences pour telle ou telle étape du travail demandé.

Pour être efficace, le travail collaboratif à distance demande une bonne dose de préparation et nécessite également la présence d’un formateur – médiateur des interactions tout au long de la réalisation du travail. L’idéal est de constituer des sous-groupes d’environ 4/5 personnes pour que chacun puisse prendre sa place dans le projet.

Il faut noter que de plus en plus d’entreprises utilisent le travail collaboratif pour plus d’efficacité et de motivation dans leurs équipes, on parle alors d‘entreprises apprenantes (lien wikipédia : organisation apprenante).

Les atouts du travail collaboratif en formation, en terme de compétences à acquérir, développer ou mettre en oeuvre :

  • Apprendre à négocier le leardership
  • Apprendre à écouter
  • Travailler en groupe pour rompre l’isolement et lutter contre le décrochage scolaire
  • Apprendre des autres – apprendre aux autres
  • Apprendre à accepter les remarques d’un groupe
  • Développer son imagination et sa créativité en émulation dans un groupe
  • Apprendre à se faire confiance, et à faire confiance

Le travail collaboratif met donc en oeuvre une pédagogie de la confrontation aux autres (de type socio-constructivisite), il se rapproche donc de la pédagogie de l’alternance des MFR – Maisons Familiales Rurales (qui peut être considérée comme une pédagogie de la confrontation aux autres et au réel).

Quels outils mettre en oeuvre ?

Les outils disponibles sont nombreux et en évolution constante (wikio, google+, skype, diigo…), ils peuvent tantôt privilégier le Chat ou la visio-conférence, tantôt la création en commun d’un document de type traitement de texte, ou encore être axés sur le social bookmarking (échanges et commentaires de liens).

J’utilise régulièrement TeamViewer : puissant, libre et facile à mettre en oeuvre : je vous le conseille !

Quelques liens indispensables sur le thème :

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.