FOAD : quels retours sur investissements ?

FOAD et formation professionnelle : une progression constante malgré la crise

Source : Extraits des Rapport 2010 de l’Observatoire économique de la FFP

Le 13 décembre 2011, l’Institut Supérieur des Technologies de la Formation à Paris présentait une enquête menée par l’ISTF sur les chiffres pédagogiques du e-learning qui permet de mesurer l’impact du e-learning en formation professionnelle.

Ainsi, en 2011, le e-learning progresse toujours dans les entreprises, qui ont continué d’accentuer la place qu’il occupe dans leurs dispositifs de formation : 82% des entreprises interrogées déclarent ainsi vouloir augmenter leur production en interne. De plus, le e-learning est jugé pertinent sur le plan pédagogique. Ainsi, toujours en 2011, 71 %  des entreprises sondées déclarent que la mise en place de modules e-learning a impacté l’augmentation de l’efficacité pédagogique de leurs formations. Pour 2012, les principaux acteurs du marché prédisent un succès significatif des nouvelles méthodes d’apprentissage (mobile learning, social learning, rapid learning, serious game). Ainsi, 66% des entreprises souhaitent se mettre au social learning à moyen terme et 18 % pensent investir dans les serious game (ceux-ci ne représentant actuellement que 4% des contenus). Au moment même où la crise se fait sentir sur le chiffre d’affaires des entreprises, les perspectives de croissance restent donc stables et relativement bien placées en terme de croissance.

Ces chiffres sont à mettre en perspective avec les efforts menés pour développer la FOAD en formation initiale (primaire et secondaire). En effet, les entrecroisements « école – société » favorisés par la FOAD et la prise en compte grandissante des apprentissages informels, tout au long de la vie, dans un tel contexte devraient aboutir à de réelles avancées pédagogiques et retombées économiques à l’avenir.

http://www.ffp.org/page-199-observatoire-economique-de-la-ffp.html

Publicités