La formation par alternance des MFR : des stages au coeur des territoires

« L’alternance vise à faire se succéder des périodes où l’on vit des évènements avec des périodes d’exploitation qui les transforment en expériences. »

Une citation de Bertrand SCHWARTZ, qui est notamment à l’origine de la création des Missions Locales pour l’emploi des jeunes .

La place fondamentale des stages

Le stage a une place aussi importante que les cours en MFR. Le jeune observe les professionnels sur le terrain, s’interroge, manipule, expérimente. De ce vécu de stage découlent une curiosité et une envie d’approfondir ses connaissances. C’est le principe même de notre pédagogie, issue du courant de l’Education nouvelle, basée sur la participation active de chaque apprenant dans sa formation.

Par conséquent, dans notre secteur du Service Aux Personnes comme dans l’ensemble des autres domaines professionnels, le maître de stage a un rôle important à tenir auprès de son stagiaire : il conseille, explique, montre des techniques et sur un autre plan, il confie des responsabilités en adéquation avec les capacités du jeune, évalue sa progression (en terme de savoir-faire et savoir-être), valorise l’investissement, et peut aussi sanctionner (avec ma collaboration) le non-respect des règles de l’entreprise ou de son statut de stagiaire.

L’élaboration du carnet de liaison

Élaboré par le responsable de classe, il est l’outil de communication principal entre les différents partenaires de la formation du jeune (parents, maitre de stage, équipe pédagogique et le jeune lui-même).

A la fin de chaque période de formation, ce carnet est rempli par le responsable de classe qui y inscrit un commentaire résumant la quinzaine (tant sur l’investissement dans le travail scolaire que dans l’attitude hors cours). Cette remarque vise à valoriser les efforts et les progressions ou, lorsque l’attitude n’est pas conforme à celle attendue, à « tirer la sonnette d’alarme » pour que le jeune se reprenne en main, accompagné par ses parents et son maître de stage.

De même, à chaque période de stage, le professionnel remplit le carnet en fonction d’items différents en rapport avec les savoir-faire (compréhension des consignes, rapidité…) et savoir-être (discrétion, ponctualité, intégration…). Il ajoute une remarque générale signée. Les parents ont également leur espace pour commenter ce que leur adolescent vit en stage ou à la MFR et pour signer.

Le carnet de liaison est donc un outil très complet où apparaissent la progression pédagogique dans chaque module enseigné, le thème de la quinzaine de formation, les interventions de professionnels ou visites réalisées d’une part, et la progression dans les objectifs de stage et la motivation du jeune en entreprise d’autre part.

Des outils en développement constant

Les nouvelles technologies nous poussent aujourd’hui à imaginer, et à créer, de nouveaux outils numériques de suivi des stages pour gagner en réactivité et donc en qualité du suivi. Nombreux sont déjà les maîtres de stage à employer les mails pour nous contacter.

Mais le contact humain, notamment à travers les visites de stage, restera primordial dans une approche de l’alternance clairement positionnée, en Maison Familiale,  au coeur d’un territoire.

Publicités